En Memoire

Quan lo rosinhols escria
ab sa part la nueg e.l dia,
yeu suy ab ma bell’amia
jos la flor,
tro la gaita de la tor
escria: “Drutz, al levar!
Qu’ieu vey l’alba e.l jorn clar.”

grass on the headlands

Je n’oublie pas cela le deuxieme anniversaire de ton mort est aujourd’hui. Je suis seule sans ton sourire, ton coeur, ton compagnie. Je veux un plus de moment avec toi, mon ami. Je sais tu attends-moi, mais parfois je pense je suis prêt maintenant. Prends moi, j’ai peur sans toi.

Je suis si seul, je sais ceci maintenant. Je n’ai pas foi, seulement tristesse. Quand je pense à a toi, je regrette tout, je ne regrette rien.

Jusqu’à la prochaine fois.